PRATIQUES NON SÉCURITAIRES EN ENCADREMENT SERRÉ

En encadrement serré, nous constatons des pratiques non sécuritaires de la part d'encadreurs non expérimentés ou sans formation adéquate. 

Je me permets ici de relever la pratique que je trouve la plus à risque, donc non sécuritaire. Elle consiste pour le serre-fille à l'approche d'une intersection, de remonter tout le groupe, pour soi-disant aller aider le chef de fille. Certains vont même jusqu'à essayer d'interrompre la circulation des véhicules pour faire passer les cyclistes, ce qui est formellement interdit par la loi.

Cette pratique est dangereuse, elle contrevient à la loi et aux règles de sécurité à vélo de plusieurs façons.

Premièrement, pour remonter jusqu'au chef de file, le serre-file doit dépasser tout le peloton, donc circuler en sens inverse s'il est sur une piste cyclable. À l'approche d'une intersection, il faut plus que partout ailleurs demeurer en file indienne, car il y a souvent d'autres groupes qui traversent l'intersection dans l'autre sens, donc cela crée une interférence qui nuira au dégagement de l'intersection par ce dernier groupe.

Deuxièmement, tout dépassement crée des situations potentiellement dangereuses qui causent de l'inconfort dans le groupe. Certains participants moins expérimentés auront tendance à se précipiter nerveusement et de façon désordonnée, au lieu de se concentrer sur les manoeuvres sécuritaires à effectuer.

Troisièmement, le geste qui consiste à tenter d'interrompre la circulation des véhicules pour permettre aux cyclistes de traverser est formellement interdit par la loi. Ce comportement semble être copié de ce que nous voyons à l'occasion, soit un groupe d'écoliers ou d'enfants étant escortés par des policiers, qui eux sont les seuls de par la loi à être autorisés à interrompre la circulation, sauf s'il y a un risque d'accident.

Dans des situations particulièrement dangereuses, si le chef de file croit nécessaire de consulter le serre-file ou pour toutes autres raisons, le chef de file doit d'abord arrêter le peloton, demander à tous les participants de dégager la voie et ensuite faire signe au serre-file de le rejoindre à l'avant. Le serre-file doit se diriger vers l'avant de façon sécuritaire, sans se précipiter. Lorsque le peloton reprend la randonnée, le serre-file attend son tour pour reprendre sa place à la fin du peloton.

Charles E Blier

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2019-02-17