Vélo & courtoisie = plaisirs & bienfaits

En vélo comme en toutes occasions, la courtoisie attire la courtoisie, tout comme le respect attire le respect. 

Si vous respectez les priorités, soyez assuré que l'autre partie sera reconnaissante et portée à vous imiter. Pourquoi attendre que l'autre soit le premier? Si vous arrivez à une intersection où il y a un signal d'arrêt et qu'il n'y a pas de véhicule en vue, personnellement je ralentis et je passe sans faire d'arrêt, mais s'il y a un véhicule qui arrive juste avant moi, je m'arrête, je mets un pied au sol et rapidement je lui indique qu'il a la priorité, comme récompense j'ai le plaisir de recevoir un geste de la main, un salut et un beau sourire. Si j'arrive juste avant lui, je m'arrête un peu avant, je mets un pied au sol et je repars lentement en m'assurant qu'il a bien vu mon intention d'exercer ma priorité, en général ce geste est respecté à condition que l'intention soit claire. Par contre si j'arrive à une intersection et que je ne veux pas continuer immédiatement, pour une raison ou une autre, je reste en retrait pour qu'il soit évident pour l'automobiliste que je ne continue pas tout de suite, de sorte qu'il n'attendra pas inutilement. Idéalement il faudrait descendre du vélo. C'est toujours un plaisir de constater que ce geste est très apprécié. 

C'est une question de respect, de bienséance et les bienfaits à moyen et long terme, sera un plus grand respect des cyclistes et une réduction des accidents graves. La meilleure façon de faire changer les comportements, c'est de commencer par soi même.

Charles E Blier

Webmestre

Pour le plaisir de rouler et vivre en santé

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2017-09-11