Choix du type de pédales pour votre vélo

Les pédales ordinaires peuvent convenir si vous roulez toujours en terrains plats, que vous faites des randonnées d'environ 40 km, que vous roulez toujours à moins de 20 km/h et principalement en ville.

Pour ce qui est des cale-pieds avec courroie, pour être efficaces ils doivent être serrés; mais si vous devez dégager un pied très rapidement, vous êtes faits. La majorité de ceux qui l'utilisent encore ne met pas la courroie, donc ils ne sont pas utiles pour tirer vers le haut et servent uniquement pour éviter que le pied dérape vers l'avant. Pour moi, c'est réglé, c'est dépassé, inutile et dangereux, donc je vous les déconseille fortement.

Les pédales à clip (ou cale-pieds automatiques) qui vont de pair avec les souliers à clip.

Ces types de pédales ont principalement deux rôles très importants.

Premier rôle: Elles vous permettent de ne pas perdre les pédales!!! Je vous explique, lorsque vous descendez une côte à 50 ou 60 km/h et que vous passez dans un trou, vous risquez fortement d'échapper les pédales dans le soubresaut, ce qui risque de vous faire perdre le contrôle et de chuter. Si vos pieds sont clipsés sur vos pédales, vous faites corps avec votre vélo, vous serez beaucoup plus stable, vous sentirez le soubresaut, mais vous ne perdrez pas les pédales!!! pour les cyclistes plus habiles, les clips vont leurs permettre de sauter les trous au lieu de les subir.

Deuxième rôle: Avec un peu de pratique, les pieds attachés aux pédales vont permettre un pédalage plus rond, efficace à 100%. Si les pieds ne sont pas clipsés, la seule direction de la pression que vous pouvez exercer sur la pédale est vers le bas et elle est exercée efficacement sur environ 30% du tour de manivelle. Lorsque les pieds sont clipsés, vous pouvez pousser vers le bas, tirer vers l'arrière, tirer vers le haut et pousser vers l'avant. Beaucoup plus de muscles seront sollicités, vous augmenterez votre efficacité d'au moins 10 à 20%, ce qui sera particulièrement utile dans les longues montées. Voir aussi la rubrique Le pédalage rond.

Il y a une période d'adaptation qui varie d'une personne à l'autre, mais lorsque vous aurez passé cette étape, vous ne reviendrez plus jamais aux pédales ordinaires. L'important pour s'habituer aux clips, c'est de toujours procéder de la même façon, pour que cela devienne un automatisme. Cela varie d'une personne à l'autre, mais je vous donne mon cas comme exemple. Dans mon cas, mon pied droit est toujours clipsé, je clipse le pied gauche dès que j'ai fait quelques coups de pédale, lorsque je m'approche d'un obstacle, d'une intersection ou que je dois m'arrêter, je déclipse toujours d'avance le pied gauche, car c'est toujours celui que je mets à terre en premier, en même temps je pousse le pied droit en bas pour y mettre tout mon poids, de sorte que mon pied gauche soit libre pour le mettre à terre. Dès que l'obstacle, l'intersection ou le danger est passé, je clipse le pied gauche. Je procède toujours de la même façon, ce qui me permet instinctivement de savoir en tout temps si mes pieds sont clipsés. La grande majorité des chutes qui se produisent au début arrivent alors que nous croyons que les pieds ne sont pas attachés et qu'en réalité ils le sont. Le temps de s'en rendre compte, il est déjà trop tard.

En conclusion, si vous faites beaucoup de vélo, en terrain vallonné, avec de bonnes montées ou cahoteux, sur de longues distances ou sur routes, je vous conseille fortement les pédales à clips. Voir aussi la rubrique Les souliers de vélo.

Charles E Blier

Webmestre

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2017-09-06