L'essentiel sur la sécurité routière en vélo, selon la SAAQ

Cyclistes, voici quelques statistiques qui justifient les règles de sécurité en vélo selon la SAAQ.

En 2012, il y a eu 1 954 cyclistes qui ont été victimes d'un accident de la route impliquant un véhicule routier. De ce nombre, 13 personnes sont décédées, 88 ont été gravement blessées et 1 853 ont été légèrement blessées.

En 2012, le taux de victimes cyclistes par 100 000 habitants est environ trois fois plus élevé chez les jeunes de 16 à 24 ans que chez les adultes de 25 ans ou plus. Cela confirme que les jeunes de 16 à 24 ans sont surreprésentés parmi les victimes cyclistes.

L'importance d'être vigilant... en tout temps

  • Les blessures à la tête demeurent la première cause de décès chez les cyclistes. Elles sont les plus graves et causent 60 % des décès et 30 % des blessures graves chez ces derniers;
  • Environ le quart des victimes sont âgées entre 16 et 24 ans;
  • Environ 90 % des accidents se produisent en milieu résidentiel ou commercial, principalement dans les zones de 50 km/h ou moins;
  • En général, les accidents sont plus fréquents entre midi et 20 h;
  • Plus de 60 % des accidents sur le réseau routier ont lieu en intersection;
  • Un accident sur dix se produit sur une chaussée mouillée;
  • L'inattention (du conducteur ou du cycliste) représente la première cause des accidents mortels.

Voici d'autres éléments pouvant causer un accident :

  • Ne pas s'arrêter à un panneau d'arrêt, à un feu rouge ou ne pas céder le passage lorsqu'un panneau en indique l'obligation;
  • Ne pas être bien vu des autres usagers de la route;
  • Ne pas respecter le sens de la circulation.

Le vélo toujours aussi populaire

En 2010, le Québec comptait environ 4 millions de cyclistes, dont 3,1 millions d'adultes. Plusieurs éléments ont une influence sur la sécurité des cyclistes, dont :

  • La configuration du réseau routier;
  • La présence ou non de voies cyclables;
  • Le milieu rural ou urbain;
  • Le partage de la route avec divers autres usagers.

Il faut donc les convaincre d'assurer leur propre sécurité, par exemple, en portant un casque. Cet équipement est d'autant plus important qu'il représente l'unique protection du cycliste.

À vélo comme en auto... Il y a des règles à respecter  Lien

Note: Pour les vidéos de la SAAQ, cliquer sur l'icone au coin bas à droite pour le visualiser plein écran.

 

Les cyclistes ont les mêmes droits et les mêmes obligations que les automobilistes. Cependant, trop de cyclistes l'ignorent ou n'en tiennent pas compte. Des études démontrent que la négligence et la distraction sont en cause dans la majorité des accidents.

La sécurité à vélo commence par le respect du Code de la sécurité routière et par l'adoption de comportements préventifs. Ouvrir l'oeil, écouter et s'assurer d'être vu, c'est important!

Le partage de la route

Le cycliste se sentira davantage en sécurité si l'automobiliste prend la peine de le contourner.

Pour le dépasser sans danger, l'automobiliste doit : s'assurer d'avoir assez d'espace et emprunter la voie de gauche si nécessaire.

Dépassement d'un vélo

Le Code de la sécurité routière prévoit que le conducteur d'un véhicule routier ne peut dépasser un vélo à l'intérieur de la même voie que s'il y a un espace suffisant pour le faire sans danger. Par ailleurs, le Code autorise l'automobiliste à franchir une ligne continue ou discontinue (simple ou double) pour dépasser un cycliste dans la mesure où cette manœuvre peut être faite sans danger.

Rappel

Les automobilistes sont invités à être patients en présence d'un cycliste et à attendre le moment le plus sécuritaire pour le dépasser. Il est important de laisser un espace d'au moins un mètre et demi entre le véhicule et le cycliste lors d'un dépassement. Les automobilistes doivent aussi prévoir qu'un cycliste peut être obligé de changer de trajectoire pour éviter des obstacles ou pour rouler en dehors de l'accotement.

Rappelez-vous qu'un geste courtois incite à une réponse courtoise. De petits gestes mèneront éventuellement à un meilleur partage de la route. 

Le Code de la sécurité routière vous oblige à...

Respecter la signalisation

Les cyclistes sont soumis aux mêmes règles de la circulation que les véhicules motorisés.

Il est interdit de s'engager à l'envers sur une voie à sens unique car cette manoeuvre très dangereuse augmente les risques d'accidents.

Vous devez accorder la priorité de passage à tout véhicule circulant sur la voie dans laquelle vous voulez vous engager.

Même si la voie est libre, le feu rouge et le panneau d'arrêt commandent une immobilisation complète de votre bicyclette. Vous devez attendre que le feu passe au vert avant de repartir.

Rouler dans le sens de la circulation

...et à l'extrême droite de la chaussée car les risques d'accidents sont beaucoup plus grands si vous roulez en sens inverse.

Circuler avec les pieds sur les pédales et les mains sur le guidon

Rappelez-vous que la voie publique n'est pas un endroit approprié pour faire des acrobaties.

 Signaler ses intentions

Tout cycliste doit signaler ses intentions sur une distance suffisante de façon à être bien vu par les automobilistes.

Voir le code gestuel obligatoire : Lien

Virage à gauche.       Ralentissement ou arrêt.              Virage à droite.

Circuler à la file quand vous roulez en groupe
Un maximum de 15 cyclistes à la file est permis.

« Soyez brillant!
Afin d'être bien vu, portez des vêtements clairs et colorés,
tant le jour que la nuit. »

Le Code de la sécurité routière vous interdit de... Lien

  • Circuler avec un vélo dont les freins sont en mauvais état;
  • Transporter un passager à moins qu'un siège fixe soit prévu à cette fin;
  • Circuler entre deux rangées de véhicules roulant sur des voies accolées;
  • Circuler sur un trottoir;
  • Circuler avec des écouteurs aux oreilles;
  • Modifier, remplacer ou enlever le numéro de série d'un vélo;
  • Consommer des boissons alcoolisées en circulant.

Il est également interdit aux moins de 12 ans de circuler sur les routes où la vitesse permise est supérieure à 50 km/h, à moins d'être accompagné d'un adulte ou d'utiliser une voie cyclable.

Des amendes sont prévues pour les cyclistes qui contreviennent au Code. Comme tout conducteur d'un véhicule routier, le cycliste est tenu de s'identifier à la demande d'un policier qui estime qu'une infraction a été commise.

Méfiez-vous...

Des grilles d'égout
Votre roue avant risque de s'enfoncer brusquement dans les ouvertures.

Des portières d'automobiles
Soyez vigilant et apprenez à prévoir leur ouverture à n'importe quel moment.

Des véhicules qui sortent d'une entrée privée

Des autobus
Ne les dépassez jamais par la droite et respectez les arrêts réglementaires en présence des autobus d'écoliers dont les feux intermittents fonctionnent.

Des espaces créés entre les voitures en stationnement
Pour être vu par les automobilistes, il faut rouler le plus possible en ligne droite, sans se glisser dans ces espaces.

Règles pour l'automobilist

Anticipez la présence des cyclistes
Peu importe la température, l'endroit et l'heure. Les cyclistes doivent parfois quitter la droite de la chaussée pour éviter les débris ou les obstacles sur la route. Si vous êtes stationné, avant d'ouvrir la portière, prenez l'habitude de vérifier si un cycliste arrive.

Gardez vos distances
Au moment de dépasser un cycliste, laissez un espace d'environ 1 m entre votre véhicule et le cycliste, et un espace de 1,5 m sur les routes en milieu rural. Le Code de la sécurité routière autorise également le conducteur d'un véhicule à franchir une ligne continue pour dépasser un cycliste si cette manoeuvre peut être faite sans danger. Avant de réintégrer la voie, vérifiez que la distance que vous accordez au cycliste est suffisante

Prenez garde aux intersections
Soyez toujours prêt à voir surgir un cycliste à une intersection. Cédez le passage au cycliste qui circule à votre droite sur la chaussée ou avant un virage à droite autorisé sur un feu rouge.

Cédez le passage au cycliste...
...qui traverse la voie que vous vous apprêtez à emprunter.

Ne klaxonnez pas à l'approche d'un cycliste
L'effet peut le surprendre et lui faire effectuer une fausse manoeuvre.

Règles pour le cycliste

Soyez visible en tout temps
Munissez votre vélo de réflecteurs, d'un feu rouge à l'arrière, d'un phare blanc à l'avant et de bandes réfléchissantes. Les autres véhicules sont plus gros que vous. Faites-vous voir... surtout le soir.

Soyez attentif
Anticipez les hasards de la route (portières d'automobile), repérez les dangers potentiels (bris sur la chaussée) et respectez les feux de signalisation. Cédez le passage aux piétons et ne circulez pas sur le trottoir.

Suivez le trafic
Conduisez en ligne droite et de manière prévisible. Circulez dans le sens de la circulation et gardez la droite. N'oubliez pas de céder le passage aux piétons aux virages à droite autorisés sur un feu rouge.

Signalez vos intentions
Regardez derrière vous avant de faire un changement de voie ou de tourner. Utilisez le code gestuel quand vous changez de direction : c'est aussi une façon de signaler votre présence auprès des autres usagers de la route.

Tournez à gauche de façon sûre
Il y a deux manières :

  1. À la façon d'un véhicule, en vous plaçant à gauche à l'intersection;
  2. À la façon d'un piéton, en traversant en « L ».

Portez votre casque correctement
Un casque mal ajusté est inefficace. Le casque ne doit pas descendre trop bas sur le front ni trop vers l'arrière. Mesurez deux doigts entre les sourcils et le casque. Les sangles doivent former un « Y » sous le lobe de l'oreille. L'ajustement de la boucle doit permettre d'insérer un doigt sous le menton.

Adaptez votre conduite
Gardez une distance plus grande pour freiner sous la pluie ou sur la neige. 

Virage à gauche

Pour tourner à gauche, on recommande le virage en « L » qui consiste à traverser l'intersection en deux étapes.

Cette méthode est plus sécuritaire lorsqu'il y a beaucoup de circulation ou de voies à traverser.

Vous pouvez aussi effectuer un virage de la façon suivante :

  1. Regardez par-dessus votre épaule pour voir si un véhicule vient vers vous et pour évaluer sa distance et sa vitesse.
  2. Faites le signal du virage à gauche.
  3. Assurez-vous que les automobilistes ont vu votre signal.
  4. Déplacez-vous latéralement et venez occuper l'espace d'une voiture.
  5. Tournez dès que vous pouvez le faire sans risques..

 

Ajustement du casque

Les chutes à bicyclette représentent plus de la moitié des accidents. Dans 10 % des cas, les cyclistes subiront des blessures à la tête, qui sont les plus sévères.

L'efficacité du casque est démontrée. Portez-le chaque fois que vous roulez à bicyclette, même pour un court trajet.

Assurez-vous que le casque est stable et qu'il couvre bien le dessus de la tête. Il ne doit ni ballotter ni tomber sur le front ou la nuque. Il est bien ajusté lorsque les courroies avant et arrière se rejoignent et que la mentonnière n'est pas trop serrée. S'il le faut, utilisez les coussinets de mousse vendus avec le casque.

Votre casque doit être approuvé par l'un des organismes suivants : CSA, CPSC ou ASTM. Ces sigles sont une garantie de solidité correspondant à des normes de performance de fabrication

Accessoires et ajustements

Quelques accessoires recommandés

  • Le panier et le porte-bagages vous permettront de garder les mains sur le guidon.
  • Le fanion « écarteur de danger » oblige l'automobiliste qui vous dépasse à laisser plus d'espace entre son véhicule et votre bicyclette..

Ajustement du cadre, de la selle et du guidon

  • Les cadres trop grands nuisent à l'équilibre et sont la cause de nombreux accidents, surtout chez les enfants.
  • Pour vérifier si la hauteur du cadre est bonne, enfourchez le vélo au-dessus du tube horizontal et posez les deux pieds bien à plat sur le sol. La distance entre l'entrejambes et le tube horizontal doit être d'au moins deux centimètres.
  • La selle doit être parallèle au sol. Elle est bien ajustée si la jambe est en complète extension quand le talon est posé sur la pédale et si elle permet une légère flexion du genou lorsque c'est le devant du pied qui est placé sur la pédale.
  • Le guidon doit être fixé à la même hauteur que la selle ou légèrement plus bas.

Les services policiers recommandent de faire buriner sur le cadre du vélo votre numéro de permis de conduire ou celui d'un de vos parents. Cela permet d'identifier rapidement une bicyclette volée.

À vélo sur le réseau routier

Les renseignements présentés dans cette section doivent être considérés comme des conseils ou des bonnes pratiques approuvées par la Société de l'assurance automobile du Québec, le ministère des Transports du Québec et Vélo Québec. Ils n'ont pas de valeur légale et le Code de la sécurité routière prévaut en tout temps.

Le Code de la sécurité routière considère le vélo comme un véhicule autorisé à circuler sur la voie publique. En tant que cycliste, vous avez des droits, mais aussi des obligations, au même titre que l'automobiliste. Pour un partage de la route en toute sécurité, il y a des règles à respecter et des comportements à mettre en pratique, par exemple :

  • Circuler à l'extrême droite de la chaussée et dans le sens du trafic;
  • Établir un contact visuel avec les autres usagers de la route et signaler ses intentions au moment d'une manoeuvre;
  • Être bien visible;
  • Porter un casque protecteur.

Pour en savoir plus sur la sécurité, consultez le Guide de sécurité à vélo.

Charles E Blier

Webmestre

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2017-09-11