Rouler en double ou en file indienne, la loi et la logique

Non, je ne vous dit pas de ne pas respecter la loi, je vous donne plutôt mon opinion sur le sujet dans un article, que j'ai écrti à la demande de Bob l'encadreur pour le journal Explo Press du club Explo Tour. Je le reproduit plus bas.

 

Bonjour,

Dans le journal du club Explo Tour, nous avons à l’occasion le mot de Bob l’encadreur.

Dernièrement, Bob m’a demandé si je souhaiterais faire un article pour le journal, ce que j’ai accepté, alors cette fois ce ne sera pas Bob l’encadreur, mais plutôt Charles du site Vélo CEB.

Je lis toujours avec beaucoup d’intérêt les articles de Bob qui nous rappelle l’importance d’avoir un comportement sécuritaire, donc de respecter les règles de sécurité à vélo. Vous voyez déjà ce dont je vais vous entretenir, je vais y ajouter mon petit grain de sel, en appui aux excellents articles de Bob.

Ceux qui croient me connaitre vous diront probablement que Charles est trop sévère. Ne vous fiez pas trop aux apparences et voyez par vous-même, je risque de vous surprendre, <il y a des nuances et elles sont très importantes>. Prenons comme exemple l’obligation de rouler à la file indienne. Non, je ne vous parlerai pas de ceux trop nombreux qui ne savent même pas ce que cela veut dire. Je vous parlerai plutôt de certains cas où je trouve acceptable de rouler en double file, <mais à certaines conditions>.

Premier cas : Sur les pistes cyclables très larges, plus de deux mètres dans chaque direction; <une seule restriction, ne jamais rouler à contresens>. Comme en auto, l’autre voie est pour les dépassements et pour les cyclistes qui roulent dans l’autre direction.

Deuxième cas : Route avec accotements ou bandes cyclables très larges, plus de deux mètres dans chaque direction; <une seule restriction, entrer dans la file lorsqu’un ou des cyclistes plus rapides veulent dépasser>. Il faut se tasser à droite pour faciliter le dépassement sans interférer avec la circulation des véhicules.

Troisième cas : Route secondaire et chaussée désignée, très peu achalandée avec une surface en parfaite condition; <une seule restriction, à l’approche d’un véhicule de l’arrière, mais aussi de l’avant, entrer le plus tôt possible dans la file>. Pourquoi ??? Premièrement, par respect pour les conducteurs des véhicules. Deuxièmement, pour l’image du club dont vous êtes fier d’appartenir au point d’en porter les couleurs. Troisièmement, il est complètement inutile et contreproductif d’exacerber la patience des conducteurs de véhicules, c'est nous tous comme cyclistes qui en paieront le cout éventuellement.

Pour tous les autres cas ou situations, il devrait être formellement interdit de circuler en double file. Trop sévère ??? Pas si sûr, mais pour être plus précis je me permets de vous donner quelques exemples et rappeler ce qui les justifie.

  1. Prenons le cas d’une piste cyclable étroite, le cycliste qui roule en double file, sera toujours à contre sens; ce qui est formellement interdit par la loi et est passible d’une amende.

 

  1. Le dépassement au haut d’une côte où lorsque la visibilité est réduite est formellement interdit par la loi, donc à plus forte raison le fait de rouler en double file dans de telles conditions est aussi interdit.

 

  1. Sur les routes achalandées et/ou à haute vitesse, qu’il y ait un accotement étroit ou sans accotement, l’interdiction de rouler en double file pour éviter les dangers d’accidents, devrait être évident pour toute personne sensée.

 

  1. Les routes secondaires sont à l’occasion (défoncées) en très mauvais états. Rouler en double file sur ces routes défoncées est très dangereux. Lorsqu’une route est défoncée, pleine de trous, de bosses et de fentes, il y a trois choses à faire; 1) ralentir; 2) garder un peu plus d’espace avec le cycliste qui nous précède et 3) éviter trous, bosses et fentes, ce qui implique d’occuper un espace beaucoup plus large sur la route. Il y a aussi deux choses à éviter absolument; 1) rouler en double file; 2) dépasser. Sur de telles routes, il est même parfois prudent de s’arrêter pour laisser passer le trafic avant de continuer, ou encore d’occuper toute la route pour empêcher les véhicules de nous dépasser.

 

Voilà, je vous ai donné mon opinion sur l’obligation de rouler en file indienne, vos commentaires sont bienvenus. Je justifie ma position par le fait que d’être trop sévère n’aide pas au respect des règles de sécurité. C’est un peu comme les limites de vitesses inutilement trop basses, peut inciter les usagers à les dépasser.

 

J’aurais pu vous parler de bien d’autres choses. Exemple, ceux qui ignorent qu’il est formellement interdit de dépasser par la droite ou de chevaucher par la droite la roue du cycliste qui nous précède, à ceux-là, pour leur propre sécurité; je voudrais juste rappeler, qu'en cas d'accrochage, c’est presque toujours le cycliste avant qui gagne et pour le cycliste arrière, deviner quoi …

 

Charles E Blier

Webmestre

Vous pouvez communiquer avec moi par mon site web : www.velo-ceb.com (Me joindre, Contact)

Merci pour votre attention et de partager si vous êtes d’accord.

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 2017-10-25